Le rouge idéal de Jacques Côté

Analysé par Voiceofcloud

 

L'histoire se déroule en 1979 dans les rues de la Vieille-Capitale, ce qui a été un plus dans mon cas puisque je vis actuellement à Québec et que c'est vachement intéressant de connaître les endroits dont parle l'auteur! Évidemment, certains endroits n'existent plus, d'autres n'ont peut-être jamais existé... mais les rues sont présentes et - pour autant que je le sache - ne se sont pas déplacées depuis le temps (oui oui, mis à part les changements de noms de rue).

Bref, l'histoire!! Le lieutenant Duval et ses 3 confrères de travail se ramassent dans une enquête sordide où meurtres et fanatisme sont au centre de l'enquête. Entre les meurtres ritualisés, la vie "normale" du lieutenant et le mystère de l'enquête, tout ne cesse de bouger et rien n'est à mettre de côté! Une enquête qui ne laisse personne indifférent et qui ne cesse de nous mettre l'eau à la bouche! Qui est le meurtrier? En a-t-il qu'un? Lorsque nous sommes sur une piste, nous changeons rapidement d'idée, puis vice-versa... quelqu'un nous mène-t-il en bateau?

J'ai eu de la difficulté à entrer un peu dans l'histoire au début, mais l'intrigue m'a ensuite amenée vers une envie toujours plus pressante de dévorer ce livre! Même si j'ai eu quelques réticences face à certains dires de Jacques Côté à propos de situations décrites (que je trouvais parfois clichées), je ne peux pas le nier, cet auteur écrit brillamment!!

Je ne suis pas fan des romans policiers, mais si vous voulez quelque chose de léger et - en plus - de québécois, je vous le conseille. Peut-être pas à vous remplir de joie, mais sûrement à vous faire prendre plaisir!

Le rouge idéal de Jacques Côté  © Voiceofcloud (2001-2007) Tous droits réservés.